Un patient frénétique

En une belle journée de printemps un jeune homme dans la vingtaine vient aux urgences pour une douleur abdominale depuis la veille au soir. C’est du genre intense avec vomissements et hurlements qui invitent à lui proposer de la morphine.

Et même avec la morphine c’est pas facile : la douleur arrive par crise de façon lancinante, elle est du côté gauche plutôt au niveau du flanc sans être plus localisée que ça. Il se trouve que le monsieur est un consommateur régulier de cannabis ce qui amène l’interne à évoquer un syndrome d’hyperémèse cannabinoïde*. Les constantes ne sont pas affolantes par ailleurs. Continuer à lire … « Un patient frénétique »

Publicités

La feinte

De garde aux urgences une dame d’une 70aine d’année – d’ordinaire active, bon pied bon oeil – vient nous voire pour des essoufflements au moindre effort apparus il y a 2 jours. Elle est bien embêtée parce qu’elle peut plus trop faire son jardin et puis être essoufflée pour rien c’est angoissant. Continuer à lire … « La feinte »

De grandEs cardiologues

La journée internationale des droits des femmes est l’occasion de parler de quelques grandEs cardiologues qui ont marqué l’histoire d’une spécialité encore très masculine. [1] Très masculine ? qu’à cela ne tienne, donnons des modèles inspirants aux futurEs cardiologues !

N’oublions pas une des préoccupations premières de ce blog qui est l’électrocardiographie. Un peu d’originalité ne faisant pas de mal, nous allons introduire chaque cardiologue par un ECG de patient.e pour lequel ou laquelle ses travaux ont changé leur prise en soin. Continuer à lire … « De grandEs cardiologues »

Kholle ECGesque n°4

Au Texas, un homme de 65 ans vient aux urgence car une douleur thoracique gauche l’a réveillé et persiste depuis 6 heures. Il a fait un infarctus il y a 9 jours avec une occlusion de l’IVA sur une thrombose intra-stent, traité par la mise en place d’un stent actif.
Voici son ECG :

ECG aneurysm vs stemi
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Diagnostic ? Continuer à lire … « Kholle ECGesque n°4 »

Sexe électrocardiographique

Je suis récemment tombé sur cet article du Journal of medical case reports. J’aime bien les case report, d’un point de vue purement scientifique ça n’a pas toujours une très grande valeur mais ça raconte des histoires, et moi j’aime bien les histoires.

Celle-ci est un peu inattendue : Continuer à lire … « Sexe électrocardiographique »

Kholle ECGesque n°3

Une femme de 23 ans présente une histoire de palpitations depuis quelques semaines. Un mois auparavant elle a même perdu connaissance avec prodromes (à type de vertige et sensation de faiblesse). Elle ne rapporte pas d’antécédent familial de mort subite.
Comme traitement elle prend de la dicyclomine (anti-spasmodique antagoniste des récepteurs muscariniques, anti-histaminique et anti-bradykinique) et de la sertraline (inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (ISRS)).

Son examen physique retrouve un IMC à 20, une FC à 83 bpm, une PA à 118/78 mmHg ainsi que la perception d’un B3 (galop) à l’auscultation cardiaque.

Voici son ECG :

ECG1_kholle3
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Continuer à lire … « Kholle ECGesque n°3 »

Les syndromes du QT long

Tout est parti d’un article publié en l’an de grâce 1957. Deux médecins norvégiens : Anton Jervell et Fred Lange-Nielsen (qui était au passage un super contrebassiste de jazz) ont décrit une série de cas d’enfants sourds et muets de naissance qui avaient tendance à faire des syncopes à l’emporte pièce et malheureusement, parfois à en mourir subitement. [2]

Jervell_Lange-Nielsen Continuer à lire … « Les syndromes du QT long »